La FECOFA a rendu son verdict concernant les incidents survenus lors de la rencontre des quarts de finale de la 58e Coupe du Congo opposant l’OC Renaissance au FC Tanganyika, le vendredi 7 juin au stade Tata Raphaël.

Après examen des rapports officiels, l’instance dirigeante du football congolais a conclu que l’OC Renaissance a enfreint gravement les règlements de la compétition.

En conséquence, les sanctions suivantes ont été décidées :

  • L’OC Renaissance perd le match par forfait contre le FC Tanganyika sur le score de 0-3.
  • Suspension de l’OC Renaissance du Congo pour les deux prochaines éditions de la Coupe du Congo, de 2025 à 2027.
  • Trois amendes totalisant 10 200 $ à payer.

Concernant les sanctions individuelles, trois membres du comité ont été sanctionnés indéfiniment. Il s’agit de :

  • Alou Kuzulu, l’entraîneur
  • Vicky Mukeba, le soigneur
  • Kas Tamasala, l’intendant

Rappelons que lors de ce match, l’OC Renaissance a été éliminé aux tirs au but par le FC Tanganyika après un score de 1-1 à la fin du temps réglementaire.

En demi-finale prévue ce mercredi au stade Tata Raphaël, le FC Tanganyika affrontera le FC Céleste, tandis que l’AS V.Club affrontera le FC Tshikas dans l’autre affiche du dernier carré.