Réuni au Maroc, ce vendredi, la CAF envisagerait de lancer sa “Super League” africaine composée de 20 meilleurs clubs africains.

Le président de la CAF Patrice Motsepe avait évoqué cette question lors de la conférence de presse précédant la finale de la coupe des confédérations en le Raja Casablanca et JS Kabilie (2:1): “La CAF négocie avec plusieurs sociétés de diffusion qui ont dit qu’elles voulaient travailler avec la confédération sur la Super League. Elles ont beaucoup appris de ce qui s’est passé en Europe“, expliquait Patrice Motsepe.

Dénoncée en Europe, la Super League africaine bénéficie d’un soutien de taille, celui du président de la FIFA Gianni Infantino, qui etait la première grande personnalité de foot à suggérer cette compétition à la CAF : “nous devons prendre les 20 meilleurs clubs africains et les mettre dans une ligue africaine. Une telle ligue pourrait faire au moins 200 millions de recettes. Ce qui la placerait parmi les 10 premières du monde” avait déclaré Gianni Infantino, le président de la FIFA en 2019. 

Cette Super League africaine pourrait générer jusqu’à 3 milliards de dollars américains à la CAF d’ici 2026 selon les estimations.